TOURNAI – LES HURLUS DU BEFFROI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TOURNAI – LES HURLUS DU BEFFROI

Message par Smyrnoff le Mer 8 Mai - 7:06

Bonjour à tous,

Bien…asseyez-vous, coupez ou mettez en mode silencieux vos p…… de smartphones, et prenez-juste de quoi noter.

Or donc, aujourd’hui nous parlerons de cette grande question existentielle qu’est la représentation des « Hurlus » sur le beffroi de Tournai.

Sachez qu’un beau jour d’il y a quelques semaines, un couple d’amis dont (NON DUCOBU ! ils n’ont aucune utilité pour rigidifier les cols de chemise.. !) l’épouse n’est pas originaire de Tournai, s’en vint à fureter en notre bonne ville et visitât le beffroi.

Quelle ne fut pas leur surprise lorsque, s’enquérant auprès du préposé à l’accueil sur la signification des quatre statues érigées sur les clochetons du beffroi, ces braves gens eurent droit à : « ………………….heu………………………bin…………….heu………… ».
Je tairai là la suite de cette conversation certes prometteuse mais néanmoins dénuée de tout fondement, en félicitant cependant les actuelles autorités communales pour le sérieux et le suivi avec lesquels elles sélectionnent leur personnel, tout au moins dans le secteur touristique.

Bien, revenons au vif du sujet : que représentent ces quatre statues sur le beffroi ?

Oui, ma p’tite Caroline… ??? Les quatre Serments sensés défendre la Ville ??!!!
Certes, c’est que d’aucuns, y compris l’association des guides touristiques de Tournai croit, et ils ne sont pas les seuls, hélas.

Vous connaissez ma méthode, et …oui Ducobu ?
Comment ? « Sourcons les Croisés.. ??? ».
Vous l’aurez compris, croisons les sources.

Or donc, nous avons deux éléments visuels : le Beffroi en lui-même, et ses statues. Nous constaterons que les quatre statues actuelles sont identiques, mais nous savons (Oui Ducobu, même à Marseille… !!!) que ce beffroi fut maintes fois reconstruit, ainsi que ses statues, à des époques différentes.

Si ces statues représentent les quatre Serments sensés défendre la Ville, déjà, de base, il en manque deux, car les registres consignés aux archives (du moins ce qu’il en reste) nous nomment 6 serments, dont deux d’archers (le Grand Serment de Saint-Sébastien et le « jeune » serment de Sainte-Christine), deux d’arbalétriers (le Grand Serment de Saint-Georges et le « jeune » serment de Saint-Maurice), le Grand Serment des « joueurs à glaive » de Saint-michel et le Serment des canonniers de Saint-Antoine.
Présumons que l’Administration ait négligé les « jeunes » serments pour ne garder que les quatre principaux, soit !
D’autres questions ne vous viennent-elles pas à l’esprit ? Depuis quand ces statues sont-elles là ? Et depuis quand date la construction du beffroi ? Ces statues ont-elles été érigées depuis, avant ou après la création du beffroi ?
Non, bien entendu…autant avaler du « prémaché » plutôt (NON DUCOBU, rien à voir avec le chien de Mickey.. !!!) que de se creuser la cervelle à la recherche d’une vérité plausible.
En effet, en histoire, il y a beaucoup plus de présomptions que de certitudes établies.

Mais intéressons-nous à l’histoire du Beffroi de Tournai.

L’autorisation de construction fut actée par le roi de France Philippe-Auguste en 1188. Il semble que ces quatre statues furent érigées sur les clochetons lors de la construction, mais aucun document écrit existant ne peut hélas encore en attester.

Ces statues sont remplacées vers 1420, après la reconstruction du bâtiment suite à un incendie. A nouveau aucune description « physique » n’est envisageable.

Vers 1804, ces statues tombent « en ruines » ; elles ne seront remplacées que vers le milieu du XIXe siècle, par les modèles que voici.
[img][/img]

Nous sommes au XIX siècle en pleine période « romantique », et le célèbre architecte Viollet-le-Duc nous en fais passer des vertes et pas mûres. Vous reconnaîtrez le style, bien que cette gravure reflète fidèlement les objets originaux figurant sur le beffroi.

Vers 1948/50, ces statues sont remplacées par celles qui figurent toujours actuellement sur l’édifice, et dont voici une (mauvaise) photo ; sachez cependant que les quatre « hurlus » actuels sont tous identiques.
[img][/img]

Vous aurez certainement remarqué que le style d’armement militaire est nettement plus sobre. Mais si ces quatre hurlus représentent les Serments, pourquoi sont-ils tous identiques ?

Peut-être faudrait-il aussi s’intéresser à l’histoire des Serments.

Ce qui n’est pas simple.., je vous l’accorde.

Les premiers documents relatant l’existence des « hommes à glaive », « archiez » et « arbaletiers » datent de 1103, relatant leur défense de la Ville face à Henri III empereur des Germains en 1056.

En 1187, le roi de France Philippe-Auguste octroie exemptions et facilités aux Tournaisiens, mais ordonne à un « certain nombre » de se ranger sous des capitaines, organisant ainsi la création des « compagnies bourgeoises » en trois secteurs de 200 hommes chacun. Et curieusement, la charte actant la création du beffroi de Tournai date de 1188, en faisant ainsi le plus ancien de la Belgique actuelle.
Les documents anciens stipulent que les compagnies bourgeoises Tournaisiennes prêtent serment de fidélité au Roys de France en 1211.
Cette dernière date pourrait correspondre à l’achèvement des travaux, et l’on pourrait supposer, dès lors, que les maçons et architectes inclurent à l’édifice un hommage aux serments.

Ne vous vient-il pas à l’esprit qu’il « manque », un serment, là, quelque part ???
OUI DUCOBU ??? « Le serment des artilleurs ???? ».
Ben voyons Ducobu, ces gens étaient des visionnaires, et savaient pertinemment bien que deux siècles plus tard les européens découvriraient la poudre noire et qu’il y aurait un Serment de canonniers à Tournai. Du coup, ils ont anticipé. Quels visionnaires quand même, nos ancêtres…

Ca cloche (c’est le cas de le dire !), vous ne trouvez pas ???

Et bien parfois remonter le cours de l’Histoire peut s’avérer payant.

En effet, vers la fin du 9e siècle (882), l’Europe du nord fut à nouveau dévastée par les invasions normandes (OUI DUCOBU, les VIKINGS) qui, comme chacun le sait, signifie « Hommes du Nord » (North-Man).
A l’initiative de l’évêque Hédilon, la population tournaisienne, estimée à 12000 âmes, émigra vers Noyon (France actuelle), dont l’évêché était jumelé avec celui de Tournai. Ils emportèrent avec eux les dépouilles de Saint-Eleuthère, de Saint-Piat, ainsi que toutes les reliques et trésors de l’Eglise.
Les Vikings ne trouvent à leur arrivée qu’une ville morte, et de frustration incendient les quatre quartiers qui la composaient à cette époque.

Ayant reçu bon accueil des habitants de Noyons, les Tournaisiens exilés s’y installèrent, commercèrent et …procréèrent.

Pardon.. ? NON DUCOBU ! procréer signifie « se reproduire » et non pas « niker ».. !

En 912, le roi de France Charles-le-simple, craignant pour son domaine royal, octroie une partie de la Neustrie et de la Normandie actuelle au chef des envahisseurs, Rollon, ainsi que la main (et le c.. ) de sa fille, à condition qu’il se convertisse au catholicisme. Rollon accepte, et un semblant de paix revient alors sur les pays du nord (de l’Europe).

Trente années ont passé. Mais à l’initiative de quatre bourgeois de Tournay, parmi les plus vieux et les plus fortunés, qui avaient laissé au pays "de grands biens et moult richesse", un exode de retour est organisé. Il est dit que les « Tournaisiens » revinrent au pays plus nombreux qu’ils n’étaient partis.

Chacun des quatre bourgeois pris en charge le logement des habitants et la reconstruction de chaque quartier. Alger fut à Saint-Piat, « … » le quartier des Maux, « … » le quartier Saint-Pierre et Walter le Bruile le quartier des Salines.

Il semblerait par après que les habitants érigèrent quatre statues de bronze en hommage aux héros de la « reconquista ».

Nous sommes au Xe siècle, et l’Histoire ne parle pas encore des « Serments ». Cependant, la Ville et ses habitants ont déjà rendu hommage aux quatre bourgeois. Quoi de plus normal dès lors, que d’orner dès sa construction un bâtiment aussi prestigieux que son beffroi, symbole des libertés communales, vigie, tour de garde veillant sur la Ville et ses habitants ?

_________________

avatar
Smyrnoff
Admin

Messages : 122
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 56

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum